Ensorcelé par des lanternes chinoises à Montréal

S’il y a des activités qu’on peut faire toute l’année à Montréal, d’autres sont plus liées à des saisons. Parmi elles, il ne faut surtout pas manquer la magie des lanternes. De quoi s’agit-il ? Tous les ans, de septembre à fin octobre, alors que l’automne s’installe à Montréal, le jardin botanique de Montréal se pare d’une exposition de lanternes chinoises aux formes extraordinaires.

Img_7489

Ce n’est pas nouveau, Barry, mon compagnon de voyage favori, est un fana des pâtisseries chinoises. Mais pas seulement. Il s’avère qu’il est aussi attiré par les lanternes chinoises. C’est donc à sa suggestion que nous avons pris la direction du parc Olympique, puisque c’est juste derrière le stade que se trouve l’entrée du jardin botanique. L’entrée étant payante (et assez chère, même si elle permet de venir 2 jours), nous avons décidé de rentabiliser notre investissement en arrivant dès l’après-midi.

A cette période de l’année, le jardin a perdu un peu de sa splendeur et les arbres qui n’ont pas encore commencé à perdre leurs feuilles virent déjà largement vers le jaune orangé. Le parc est immense, on peut facilement y passer la journée si on veut prendre le temps de tout voir. Les 75 hectares sont divisés par thématique : jardin céleste, jardin de plantes médicinales, jardin japonais… Plusieurs ambiances à traverser dans le calme et la sérénité.

Img_7498

Le billet d’entrée donne aussi droit de visiter l’insectarium, qui vaut vraiment le détour, même si toutes ces bestioles font un peu froid dans le dos !

La magie des lanternes

Il fait un peu froid en ce début de mois d’octobre mais le soleil qui brille encore dans le ciel rend l’après-midi agréable. Ça se gâte par contre rapidement une fois le soir tombé. Je ne suis pas encore passé au gros manteau d’hiver et j’ai opté pour une veste épaisse et un gros pull en prévision de la baisse des températures. Pourtant, très vite, je me rends compte que ce ne sera pas suffisant (note au voyageur : toujours prévoir un pull supplémentaire pour une sortie nocturne).

lanternes4

En plus du froid mordant, la nuit a apporté avec elle une foule compacte. Rien à voir avec les quelques promeneurs qui arpentaient les sentiers du jardin botanique durant l’après-midi. Impossible de se méprendre : l’attraction principale, ce sont les lanternes chinoises aux formes de dragons, de pandas, de lions qui prennent vie dans de véritables scènes issues du folklore asiatique.

Img_7575

Moi qui suis toujours un peu agoraphobe, je ne suis pas tout à fait à l’aise au milieu de tous ces visiteurs. Une chose qui s’avère même passablement agaçante, ce sont tous ceux qui portent un appareil photo (voire même un trépied) et qui s’arrêtent au milieu du chemin, bloquent le passage et jouent les trouble-fêtes. Dans les escaliers et les petits sentiers qui forment le parcours, ce n’est pas l’idéal. On essaie néanmoins de profiter au mieux du spectacle. Il fait de toute façon assez froid pour que personne n’ait vraiment envie de rester immobile et la visite continue, accompagnée de la complainte mélodieuse du erhu, violon traditionnel chinois.

Img_7531

Heureusement, je peux calmer mes frissons en trouvant refuge dans les serres du jardin qui servent exceptionnellement à abriter le grand bal des citrouilles, un concours qui fait s’affronter des centaines de citrouilles décorées à l’occasion d’Halloween. Pour les enfants, il y a même une sorcière assurant des animations. Les serres sont superbes, en particulier la collection d’orchidées, de cactus, de fougères et les arbres fruitiers exotiques.

Img_7570

Une fois fait le tour de toute l’exposition, Barry et moi reprenons la direction du métro. Le jardin botanique ferme relativement tôt (21 heures) et nous sommes parmi les derniers à quitter les lieux, des lanternes pleins les yeux. Cerise sur le sundae, je ne me serai même pas enrhumé !

Infos pratiques :
Le jardin de lumières
De début septembre à fin octobre.
Heures d’ouverture : de 9h à 21h.

One Reply to “Ensorcelé par des lanternes chinoises à Montréal”

  1. Superbe, superbe, superbe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.