Jouer au cheminot à Bruxelles

Le saviez-vous ? La Belgique a été le premier pays à avoir mis en place un réseau ferroviaire sur le continent Européen. Ce côté précurseur a laissé de nombreuses traces dans l’histoire de la Belgique moderne, dont beaucoup restaient malheureusement invisibles aux yeux du public puisque stockées dans des entrepôts. Ce n’est heureusement plus le cas aujourd’hui et il est possible de passer toute une journée (et une nuit !) immergé dans l’univers du train à Bruxelles.

train_world_schaerbeek_smiley-toerist

J’ai déjà évoqué la passion de Barry, mon compagnon de voyage favori, pour les trains en tous genres et, depuis l’ouverture en septembre 2015 de Train World, ce n’était qu’une question de temps avant que nous y faisions un tour. Train World, c’est le nom du musée belge des chemins de fer, installé à l’ancienne gare de Schaerbeek, une des communes de Bruxelles. Un musée qui vaut le détour ?

Train World : en voiture !

Se rendre jusqu’à Train World est relativement facile et peut même déjà se faire par rail. La gare actuelle de Schaerbeek est situé juste à côté, ce qui permet d’y accéder en quelques minutes à peine (un billet comprenant le prix du voyage et l’entrée au musée existe sur le site de la SNCB). Pour ceux qui partiraient du centre de Bruxelles, le tramway reste la meilleure solution pour rejoindre les lieux. Il y a également un parking (payant) à disposition de ceux qui viendraient en voiture.

train_world_schaerbeek_1smiley-toerist

L’ambiance est posée dès l’entrée dans le hall d’accueil, avec ses guichets de gare auxquels on achète un ticket d’entrée. Si l’intérieur semble sortir d’une autre époque, il y a quand même un audioguide disponible (au prix de 2 euros), essentiel si on veut avoir toutes les explications et anecdotes. On peut aussi télécharger l’application à l’avance sur son smartphone, gratuitement. Il faut ensuite scanner son ticket pour pénétrer dans le grand hall de l’ancienne station, qui héberge vieilles composteuses, uniformes du siècles passés et maquettes de locomotives qui ont marqué l’histoire. On y trouve aussi celles de gares plus récentes, Anvers et Liège-Guillemins, régulièrement classées parmi les plus belles du monde.

Mais ce n’est qu’une introduction avant le plat de résistance, le hangar principal, accessible après avoir à nouveau scanné son billet. Dans celui-ci, d’immenses salles se succèdent comme autant de tableaux, d’énormes locomotives (voire carrément des morceaux de trains comprenant plusieurs voitures) jouant le rôle de pièces maîtresses.

train_world_12

C’est à ce moment, au milieu de ces gigantesques monstres de métal et d’acier, que Barry a décidé d’expérimenter le musée. Il ne me restait plus qu’à le suivre de mon mieux tandis qu’il grimpait à bord des cabines de pilotage, qu’il visitait les wagons et qu’il testait l’évolution de la résistance des rails. Vous l’aurez compris, Train World est un musée interactif, qui se vit.

SNCB 12.004 in der Train World, Brüssel

La scénographie est excellente, voire carrément époustouflante. Débarquer dans une salle et être accueilli par le sifflet de la locomotive et des éclairs de lumière fait son petit effet. Déambuler dans des voitures à la décoration complètement d’époque est aussi fantastique. Train World est à cet égard un musée parfait pour les enfants, qui adoreront se mettre à la place du conducteur et actionner l’un ou l’autre levier.

23265639190_872634f064_b

Le clou du spectacle, ce sont les deux simulateurs qui permettent de s’essayer à la conduite du train du futur. A essayer absolument s’il n’y a pas trop de monde… J’imagine que ça devient vite difficile quand il y a foule et que les enfants font la file. Au final, si le musée recommande de prévoir une heure et demi à l’intérieur, il est possible d’y errer bien plus de deux heures sans effort.

De Train World à Train Hostel

Pas encore rassasié de votre soif de train à la sortie ? Faites comme moi et prolongez votre voyage en passant une nuit à la Train Hostel, une auberge de jeunesse conçue et pensée dans l’univers du rail. L’idée d’un séjour thématique a dû être prévue par les propriétaires puisque l’AJ est à moins de deux minutes de Train World. Qui plus est, si vous y séjournez, vous pouvez bénéficier d’une réduction du prix d’entrée au musée.

img_7595

Concernant l’intérieur de la Train Hostel, on est sur du haut de gamme. Entre les dortoirs qui prennent la forme d’anciens trains couchettes, les chambres standards décorées par d’authentiques souvenirs de gares, et les suites qui occupent toute une voiture (celle perchée au sommet du bâtiment a l’air géniale… il faut juste trouver le bon moment pour la réserver), le décor est parfait. Même la cour et les espaces communs bénéficient de ce soucis du détail.

134676348_14436225105491n

Le personnel est sympathique et serviable, l’auberge dispose bien sûr du wifi gratuit, tout est très propre et très pratique. Le tout pour un prix tout à fait convenable, et donc un must ? Presque. Le défaut principal du Train Hostel réside non pas dans l’auberge elle-même mais dans son environnement.

En se trouvant à côté de Train World, à côté de la gare de Schaerbeek, on est quand même assez loin du coeur de Bruxelles. Pour y retourner, pour manger ou pour profiter des attractions du centre-ville par exemple, il faut forcément reprendre le tram ou le train. C’est un peu contraignant, surtout si vous êtes venus avec des jeunes enfants. L’alternative est de trouver un restaurant directement à Schaerbeek. A cet égard, je vous invite à demander conseille au staff de l’auberge, sinon vous risquez de vous promener dans le quartier sans rien trouver pendant un long moment…

Terminus, tout le monde descend !

Pris indépendamment, tant Train World que la Train Hostel sont des expériences particulièrement réussies que je vous recommande (en connaissance de choses : si vous êtes hermétiques à l’univers du train, pas sûr que ça change grand chose pour vous). Associer les deux vous permettra de passer (quasiment) vingt-quatre heures dans la peau d’un cheminot et de vivre une bien belle journée, pour ravir petits et grands.

www.trainworld.be
Prix : 10 euros de 26 à 65 ans, 7,50 euros en tarif réduit et gratuit pour les moins de 6 ans.
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 17h.

www.trainhostel.be
6, Avenue Georges Rodenbach, 1030 Bruxelles
book@trainhostel.be – +32 (0)2 808 61 76

Cet article fait partie d’une série sur ces trains qui, plutôt que de vous faire voyager d’un point à un autre, vous font traverser le temps, jusqu’à embarquer dans une autre époque. En voiture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.