10 immanquables d’Amsterdam

Je suis allé tant de fois à Amsterdam que, plutôt que de vous faire le récit d’un de mes séjours, j’ai décidé de vous donner un petit florilège des choses à y faire. Que ce soit votre première visite à la Venise du Nord ou que vous cherchiez de nouvelles façons d’y occuper votre temps, je vais essayer de vous donner des idées d’activités intéressantes et variées. Je ne prétends pas pour autant tout connaître de la ville et, si vous avez des suggestions pour compléter cette liste, les commentaires sont là pour ça.

Img_6546

D’abord, un rappel. On peut se rendre très facilement à Amsterdam en train, en avion ou en voiture, mais dans ce dernier cas, il vaut mieux éviter de chercher à se garer au cœur de la ville. Sur place, on peut se déplacer sans problème à pied, en transport en commun et… en vélo. On vous dira d’ailleurs certainement que la meilleure façon de découvrir Amsterdam est de le faire comme ses habitants, en vélo. Je n’ai pour ma part jamais tenté l’aventure, mais je peux néanmoins vous recommander d’être particulièrement prudent. Que ce soit en voiture ou à pied, il y aura toujours un vélo qui viendra dans votre direction. Regardez donc sept fois autour de vous avant de traverser une rue. Le vélo est prioritaire à tous les carrefours…

Vous êtes donc à pied ou vous avez loué un vélo. Où est-ce que vous allez ?

1. A un concert

Je l’ai dit pour Luxembourg et c’est encore plus valable pour Amsterdam : aller dans la capitale des Pays-Bas peut être l’occasion de voir un groupe qu’on ne verra pas ailleurs, ou jamais dans ces conditions. Parce que certains groupes qui marchent bien chez nous démarrent à peine là-bas ou parce que des artistes vont à Amsterdam avant même de venir chez nous. Parmi les salles dont il faut surveiller la programmation, il y a bien sûr le Melkweg, le meilleur club-galerie-ciné-café-salle de concerts.

IMG_20120619_225505

Encore plus marquant, le Paradiso prend place dans une ancienne église du dix-neuvième siècle. Y assister à un concert, avec les trois vitraux surplombant la scène, ne laisse forcément pas indifférent. Je ne vous parlerai pas des salles de plus grandes capacités, type Heineken Music Hall, qui n’ont à mes yeux aucun intérêt.

2. A un musée

Img_6676

Les musées d’Amsterdam sont reconnus dans le monde entier et sont en eux-mêmes une raison suffisante pour mettre le cap sur la ville. Le plus connu est bien sûr le Rijksmuseum, qui abrite les œuvres de nombreux peintres flamands de renom. Fermé depuis une dizaine d’années pour travaux, le musée qui prend place dans un magnifique bâtiment vient enfin de rouvrir la totalité de son espace aux visiteurs. Ne passez pas à côté.

Non loin du Rijksmuseum, sur la bien nommée Museumplein, se trouve le Musée van Gogh. Le bâtiment est bien plus moderne mais son contenu tout aussi intéressant, bien que moins varié. On y trouve cependant les travaux d’autres peintres que van Gogh qui déjà, à lui seul, suffisait à attirer les foules.

Madame Tussaud’s, Le Musée de la Tulipe, il y a bien d’autres musées à Amsterdam, dont certains assez marginaux. Je ne vais pas vous parler du Seksmuseum avec sa collection d’objets pornographiques, ou du Hash & Marijuana Museum dont le nom est suffisamment évocateur. Je pense plutôt à la toute nouvelle cinémathèque, située derrière la gare. Avec son architecture audacieuse, elle permet de sortir des musées “standards” et offre un autre point de vue sur la ville.

3. A la maison d’Anne Frank

Img_6688Un autre musée ? Pas tout à fait. Tout le monde connaît Anne Frank et son journal, l’un des livres les plus vendus au monde. En 1957, son père a créé une fondation dans le but de sauvegarder la maison et l’annexe dans laquelle la jeune fille et sa famille ont trouvé refuge durant la Seconde Guerre mondiale. Le lieu a été conservé dans sa configuration originale, quelques meubles d’époque occupant l’endroit, le tout étant un peu exigüe. La maison d’Anne Frank n’en reste pas moins l’un des lieux les plus visité des Pays-Bas.

Comme j’en ai fait la remarque dans les faux-pas à éviter en voyage, pensez à réserver vos entrées à l’avance, sous peine de vous retrouver dans une file interminable, même s’il n’y a pas de visite guidée à l’intérieur. La foule qui se presse tous les jours à l’extérieur peut vite s’avérer décourageante.

4. Voguer sur les canaux

Évidemment, ce qui fait le charme d’Amsterdam, ce sont principalement ses canaux. Ses 165 canaux pour être exact. Les longer ou les franchir par des petits ponts qui peuplent la ville est une chose, découvrir Amsterdam en voguant sur les canaux en est une autre. On peut bien sûr louer des bateaux, voire même des pédalos l’été, mais le plus simple est encore de monter à bord d’un des bateaux mouche qui effectuent des visites guidées (15 euros environ par personne). Note au voyageur : je suis allé vérifier les prix, à l’époque ça ne m’avait coûté que dix euros. ça augmente chaque année…

Img_6550

Certains vous conseillerons une simple course en taxi-bateau, moins onéreuse. Si vous souhaitez simplement naviguer sur les canaux, ce peut-être une bonne solution. Si par contre, vous êtes là pour le tourisme, vous manquerez toutes les infos distillées par les guides présents dans le bateau-mouche.

5. Faire un tour dans le Red Light District

Le quartier de la prostitution d’Amsterdam est sans aucun doute l’un des plus connus de son genre en Europe. Difficile de ne pas le remarquer et ceux qui vous diront qu’ils y sont pénétrés par hasard manqueront de crédibilité. Néanmoins, ça n’a rien de honteux puisque la ville assume parfaitement ce côté sombre et en a fait un passage quasi obligé pour ses touristes. Effet pervers, c’est donc malheureusement là qu’on trouve la plus grande concentration de “touristes” français. Et après, on s’étonne de ne pas avoir bonne réputation à l’étranger…

Img_6647

De jour, le Red Light District n’a rien de très intéressant avec ses sex shops, les prostituées dans les vitrines, les théâtres sex live… Aucune trace d’érotisme, juste du sexe brut et sans grand intérêt. Par contre, à la nuit tombée, les lumières s’allument et la tristesse disparaît. Les touristes déambulent en échangeant des regards un peu coquins… N’y emmenez donc pas vos enfants. Mais entre adultes, je n’ai jamais vu ça dans une autre ville.

6. Se promener dans le Vondelpark

Img_6657

Si après une soirée à vous encanailler dans le Red Light District, ou plus sagement au Melkweg, vous n’êtes pas très frais le lendemain, pourquoi ne pas aller faire quelques pas dans le Vondelpark ? Avec ses 48 hectares, il faut juste prendre garde de ne pas s’y perdre. Attention aussi à ne pas vous y promener la nuit, vous pourriez avoir des surprises…

7. S’arrêter au marché aux fleurs

par Fanny

Sur la Muntplein, le Bloemenmarkt, ou Marché aux Fleurs Flottant, attend discrètement que s’y arrêtent les touristes. Sur le bord du canal Singel, ils ne sont qu’une poignée de stands et représentent néanmoins une des attractions les plus iconiques d’Amsterdam. Sans avoir été jusqu’à y acheter des bulbes de tulipes, j’aime passer régulièrement le long de ces fleurs. Peut-être aussi parce que Barry, mon compagnon de voyage favori, adore le magasin de Noël qui se trouve juste en face.

8. Chiner sur le marché

Img_6558

En parlant de marché, c’est à Amsterdam que se trouve le plus grand marché public des Pays-Bas. Je veux bien sûr parler du marché Albert Cuyp, un marché constamment animé depuis plus de 100 ans. Entre le café, le fromage, les harengs, on trouve aussi des vêtements, de la maroquinerie et bien sûr des fleurs. A voir du lundi au samedi, entre 9h et 17h.

9. Profiter des saisons

Amsterdam, en tant que capitale, connaît son lot d’événements saisonniers, avec par exemple une quantité de festivals et de concerts en rue durant l’été. Mais il y a aussi des fêtes plus typiques, comme la fête de la Reine le 30 Avril (un conseil : habillez-vous en orange ce jour-là).

Rex Roof

Il y a aussi l’arrivée de St Nicolas durant la seconde quinzaine du mois de Novembre. L’hiver est à cet effet une période privilégiée pour découvrir la ville, que ce soit à l’occasion de Noël ou du Nouvel An. Amsterdam est magique lorsqu’elle se couvre de neige et que l’eau des canaux commence à geler. Si ce n’est pas toujours suffisant pour y patiner, il y aura toujours la patinoire installée sur la Leidseplein.

10. Errer dans les rues

J’ai l’impression de dire la même chose de toutes les villes : la meilleure manière de s’en imprégner est vraiment d’errer dans ses rues, encore et encore. Barry dirait “glander”. Amsterdam et à ce titre une cité qui se prête parfaitement à cet exercice. De la gare à la Museumplein, en passant par les rues commerçantes où s’amoncèlent tous les magasins possibles et imaginables, il fait bon battre le pavé et suivre les canaux jusqu’au bout de la nuit.

Img_6604

C’est de cette manière qu’on peut passer à côté d’une église dans laquelle on n’hésitera pas à rentrer, ou dans une impasse qui se révélera être en fait un béguinage. Celui d’Amsterdam est comme souvent un ancien couvent, datant ici du début du XXe siècle. Véritable oasis de paix avec ses petites maisons regroupées autour d’une cour bien entretenue, on ose à peine troubler les chats qui s’y prélassent tant on a l’impression de violer un sanctuaire. Discrétion obligatoire !

11. Aller manger une crêpe

Je vous en ai déjà parlé, on peut déguster à Amsterdam certaines des meilleures crêpes du monde. Je vous renvoie à mon article pour plus de détails.

Img_0578

Dernier conseil, si vous êtes à Amsterdam durant plusieurs jours et que vous optez pour plusieurs des activités de cette liste, n’hésitez pas à prendre la I amsterdam Card, qui offre des réductions pour les musées, les croisières sur les canaux et les transports en commun. Pas négligeable !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.