Des lanternes chinoises au Zoo d’Anvers

Par le passé, j’ai déjà dit que je trouvais à Anvers un charme venu de l’Est. De l’Est à l’Asie, il n’y a qu’un pas, et c’est sans doute ce qui a motivé le zoo d’Anvers à se parer, du 6 décembre au 18 janvier, de lanternes chinoises.

Bien connu de par le monde (ou presque), le zoo d’Anvers n’a d’égal en Belgique que les parcs de Planckendael et de Pairi Daiza (anciennement Paradisio). Cependant, le zoo d’Anvers a l’insigne avantage de se situer directement dans une ville, en plus d’être juste à côté de la (fabuleuse) gare d’Anvers. ça n’a l’air de rien mais ça peut permettre de passer une journée complète sur place et de varier les plaisirs une fois votre visite de la ville terminée.

C’est particulièrement intéressant en ce qui concerne les lanternes chinoises du zoo. En effet, elles ne s’illuminent qu’à partir de 18h et c’est donc une belle manière de terminer une journée à Anvers. C’est donc à la nuit tombée que les quelques animaux encore de sortie l’hiver sont mis à l’abri pour être remplacés par les œuvres d’artistes chinois. En un tour de main, celles-ci se mettent à rayonner. Des sculptures de tissu et de métal illuminées de l’intérieur prennent la forme d’insectes, de plantes et d’animaux de toutes sortes aux quatre coins du zoo.

Img_5571

Ce que je vous décris ne vous est pas étranger ? C’est normal, c’est assez proche de la Magie des Lanternes, qui prend place chaque année au Jardin Botanique de Montréal et dont je vous ai déjà parlé. Ce n’est par contre pas tout à fait aussi abouti.

IMG_5610_v2

Alors qu’à Montréal, il est impossible de faire un pas sans être baigné par l’éclairage d’une lanterne, au zoo d’Anvers, on se retrouve parfois dans le noir entre deux tableaux. Un peu dommage puisqu’il aurait suffit d’accrocher quelques lampions aux arbres. Ceci mis à part, il faut avouer que le spectacle est vraiment féérique et qu’il remporte un franc succès. Il est d’ailleurs parfois difficile de se mouvoir dans les plus petites allées (ou sur un certain pont en bois) tant elles sont fréquentées.

Les photographes sont nombreux, les enfants aussi, et ce sont sans doute ces derniers qui apprécient le plus ce qui s’offre à leurs yeux. Je ne compte plus les poussettes laissées vides par des bambins préférant aller au plus près des lanternes. Des ours polaires aux animaux de la savane, il y a largement de quoi les occuper.

IMG_5607_v2

Il m’aura fallu plus ou moins une heure et demi pour faire le tour du zoo et passer à travers les différents tableaux. Je ne me serais pas attardé devant le performer chinois à l’entrée mais la musique qui l’accompagne a le mérite de mettre l’ambiance. Est-ce que je vous conseille d’y aller ? Disons que pour quelqu’un qui n’a pas vu ce qui se fait à Montréal, c’est vraiment magique. Pour les autres, il n’y a plus qu’à espérer que pour le prix demandé, le zoo d’Anvers cherche à améliorer et à enrichir son China Light lors de ses prochaines éditions.

China Light au zoo d’Anvers
Du 6 décembre au 18 janvier, entre 18h et 21h30.
Prix d’entrée : 15 euros pour les adultes, réductions pour moins de 18 ans et plus de 65 ans, gratuit pour les moins de 3 ans.
La SNCB propose des billets regroupant voyage en train et entrée au zoo à partir de 12 euros.
www.zooantwerpen.be

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.