Week-end gourmand à Knokke

Vous l’aurez certainement compris au détour de mes chroniques sur les meilleures crêpes et les meilleurs hamburgers, je ne suis pas le dernier des gourmands. De là à dire que mon estomac influe fortement sur le choix de mes destinations, il n’y a qu’un pas… que je ne franchirais pas. Je dirais plutôt que chaque voyage, chaque escapade, est pour moi l’occasion de découvrir un nouveau restaurant ou, si c’est un endroit que je connais déjà, de retourner dans l’un de ceux que j’ai particulièrement apprécié.

951_4050

Cela fait trois fois que je me rends à Knokke et je ne vous cacherais pas que je m’y rends autant pour le plaisir d’une promenade sur la digue que pour y manger une gaufre.

Aux lecteurs peu familiers des spécificités de la Mer du Nord, sachez que Knokke est la station la plus huppée des 66 kilomètres que compte la côte belge. On y trouve de splendides propriétés, une concentration affolante de voitures de luxe (de la simple Porsche à l’Aston Martin de légende) mais aussi assez de magasins haut de gamme pour faire oublier l’Avenue Louise de Bruxelles.

951_4043

De fait, on pourrait se demander si Knokke est la meilleure destination pour aller profiter de la plage. Peut-être pas. La ville est chère et manque peut-être d’entregent, mais ses douze kilomètres de sable fin alignent aussi deux cent cinquante restaurants. Après avoir profité de la plage et des dunes, vous aurez donc certainement comme moi un petit creux à combler. Avec l’une de ces adresses ?

Crème Karamel

Pour un petit-déjeuner, un brunch ou un déjeuner sur le pouce.

Je suis tombé par hasard sur Crème Karamel alors que j’étais à Knokke depuis à peine une heure. Le salon de thé ne paie pas de mine de l’extérieur et il serait facile de passer devant sans s’arrêter. Ma chance ? Il a a commencé à pleuvoir et il a fallu que je me mette en quête d’un endroit où me réfugier. L’intérieur paraissait chaleureux, je n’avais pas de parapluie… je n’ai pas hésité longtemps.

 
Comme la plupart des salons de thé, l’intérieur de Crème Karamel est assez exigu. Ne pensez même pas y aller avec votre groupe d’amis ou en famille (nombreuse), l’endroit se prête aux tablée de 2 à 4 personnes. Je m’assoie confortablement à une des places et observe le décor. Cosy !

Un coup d’oeil au menu suffit pour constater que le choix n’est pas grand mais bien étudié. Je ne suis pas d’humeur pour un petit-déjeuner tardif mais je me laisse volontiers tenter par une soupe aux morceaux de poulet. Tout est manifestement frais et artisanal, avec de vrais produits régionaux. La soupe se révèle excellente, accompagné d’un pain maison et de fruits pour le dessert.

Le fait est que j’ai tellement apprécié l’endroit que je reviendrai le lendemain pour goûter une de leur crêpe. A tester absolument !

Crème Karamel
Lippenslaan 110
8300 Knokke-Heist
Ouvert de 8h à 18h – Fermé le mardi

Marie Siska

Pour un goûter ou une douceur à toute heure (ou presque).

951_4058

Je ne vais pas vous refaire l’historique de Marie Siska – si ça vous intéresse, je vous renvoie à la section du même nom sur leur site Internet. J’en ai pour ma part d’abord entendu parler par divers guides de voyage et j’ai décidé de rendre une visite à cet établissement plus que centenaire.

Marie Siska, c’est un restaurant, un hôtel et un salon de thé (encore un !). Je vais sciemment ignorer les deux premiers pour vous parler du dernier, qui représente la véritable spécificité de cette institution. La spécialité de la maison, c’est en effet des gaufres uniques, de par leur forme et de par leur recette.

 
La première fois que je me suis rendu jusque là, c’était à pied. Si le temps est au beau fixe et que vous avez le temps, n’hésitez pas. Il faut bien compter une vingtaine de minutes à pied depuis le centre-ville de Knokke mais c’est l’occasion de découvrir les quartiers résidentiels huppés de la Belgique. C’est bien plus rapide en voiture mais se garer sur place peut se révéler compliqué malgré le parking, celui-ci étant bien souvent rempli.

En terme de décoration, Marie Siska n’est pas franchement ébouriffant. On retrouve des gaufriers accrochés aux murs, des vitraux aux formes reconnaissables… Le salon de thé est composé d’une grande pièce, façon jardin d’hiver, principalement fréquentée par des familles. Les enfants sont nombreux et se font entendre de la plaine de jeu placée à l’une des extrémités. Pas forcément très calme, mais familial, même si la clientèle reste plutôt bourgeoise.

Les gaufres, elles, remplissent les assiettes et toutes les espérances. Je vous conseille de les accompagner d’une coupe de chantilly, le complément idéal pour les tartiner et en faire le plaisir coupable ultime. Vous connaissiez les gaufres de Liège, les gaufres de Bruxelles, il faudra maintenant y ajouter les gaufres de Marie Siska.

Marie Siska
Zoutelaan 177 | B-8300 Knokke-Heist
Ouvert de 13h30 à 18h00 en semaine.
Samedi, dimanche et jours fériés à partir de 14h30 à 18h00.

Ellis Gourmet Burger

Au midi, au soir, quand hamburger ne rime pas forcément avec junk food.

Je n’ai pas découvert Ellis Gourmet Burger à Knokke mais bien à Bruxelles, ville d’origine de la chaîne de restaurants. On la retrouve aujourd’hui à Anvers, Gand, et à Knokke évidemment. Je n’ai pas testé toutes les adresses mais, de mon expérience, je dirais que la qualité est la même partout.

Ellis-gourmet-Burger

L’établissement de Knokke n’est pas le plus évident à trouver. Un peu à l’écart du centre, il est situé directement en front de mer. Comme il pleuvait une fois de plus, j’ai décidé de ne pas marcher jusque là mais d’emprunter ma voiture et de me garer à côté, ce qui a été relativement facile. L’intérieur est plus grand que celui de Bruxelles, ce qui est une excellente chose vu le succès rencontré par ces gourmets burgers.

triolEllis propose une carte simple et relativement limitée par rapport à d’autres enseignes. Le choix n’est cependant pas si simple à faire et je parie ma chemise que vous hésiterez plus d’une fois entre les classiques, les signatures burgers type Guaco-waco Lamb ou Meatlover, et les hommages où les toasts remplacent les buns. Si comme moi, vous n’aimez pas choisir, alors vous opterez pour le trio de mini burgers.

Le service est aimable, le cadre agréable, il faut parfois attendre un peu mais c’est monnaie courante dans les restaurants qui proposent des hamburgers maisons. Notez qu’à l’image de ce que j’ai pu voir aux États-Unis, le hamburger se commande ici sans accompagnement et il faut compléter avec un supplément (les frites et pommes de terre au four sont très bonnes).

Je ne sais pas si ce sont les meilleurs hamburgers de Knokke, ni même de Bruxelles, mais c’est assurément une valeur sûre à laquelle je ne sais résister !

Ellis Gourmet Burger
Zeedijk 556 – Albertstrand
8300 Knokke-Heist
Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h00 (à vérifier).

951_4057

Le week-end est finalement passé trop vite. Entre deux tables, deux atmosphères, j’aurais tout de même eu le temps de flâner sur la digue, le soleil pointant timidement le bout de son nez entre deux nuages ! Histoire de ne pas repartir chez moi avec pour seul souvenir l’air marin retenu par mes poumons, j’aurais fait un dernier arrêt Aux Merveilleux, une marque lilloise que je connais depuis longtemps. Petite déception, à Knokke, il n’y a qu’un comptoir et moins de douceurs que dans le grand espace de Lille. Mais c’est bien suffisant pour moi. Il est temps de rentrer, et le moins qu’on puisse dire, c’est que j’ai fait le plein !

Note au voyageur : la faim justifie aussi les moyens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.